Nao le robot se dévoile un peu plus

Une photo inédite de Nao Je tiens d’abord à remercier Aldébaran Robotics pour m’avoir fait parvenir cette photo inédite de Nao, assis sur l’une des plus grandes difficultés pour un robot : les escaliers !!
Si les vidéos du site d’Aldébaran montrent Nao lorsqu’il se déplace et découvre son environnement, elles ne dévoilent pas encore le système de gestion d’emotions et ses capacités télépathiques ou plutôt ses capacités de communication sans fil.

La gestion des émotions

J’avais d’abord penser à des affichages d’émoticônes sur la poitrine ou sur la tête de Nao mais il semble que les concepteurs se dirigent vers une utilisation ingénieuse des yeux, des oreilles et du torse ainsi que de la voix pour retransmettre ce que “ressent” Nao … Sera-t-il capable de bouder aussi bien que ma fille de 2 ans et demi ? Il faut reconnaître qu’elle le fait de manière très caricaturale !!! Nul doute que la gestion des attitudes va demander une très forte synchronisation entre tous les membres impliqués …

Les capacités sans fil

Comme on pouvait s’en douter, le robot pourra être relié de manière permanente au réseau des réseaux de part l’utilisation du Wifi. La France étant très fortement équipée en box sans fil des FAI, les heureux propriétaires français pourront pleinement tirer profit de la liaison Internet pour transformer le robot en vecteur de communication …
A l’image du Nabaztag, le lapin communicant de Violet, Nao pourra ainsi lire des flux RSS, rapatrier des emails, lire des messages etc … Attention tout de même aux serveurs capables de gérer tout cela !!! Ainsi à Noël dernier les serveurs de Violet ont été très submergés par le succès du lapin et il y eu plusieurs jours sans pouvoir utiliser les services Internet et donc le lapin …
De plus Nao pourra aussi communiquer avec ses congénères par télépathie et donc jouer en équipe (ce qui est important si Nao veut relever les défis de la Robocup).
Par contre, à mon grand regret, la technologie Bluetooth® sera absente des premières versions de Nao. J’en suis déçu car je travaille sur la technologie Bluetooth® depuis plusieurs années et ses fonctionnalités sont en évolution constante et permettent d’interagir avec nombre de périphériques. Néanmoins la porte n’est pas close car il semble possible d’ajouter un dongle Bluetooth® et avec la bonne pile de protocole et les applications correspondantes le manque pourrait être comblé …

Un système ouvert

Nao peut être programmé par le langage Urbi (qui s’appuie sur du Linux me semble-t-il …), ce qui en fait un robot très évolutif et promis à un bel avenir communautaire ; les programmeurs pourront s’en donner à coeur joie et personnaliser à loisir leur robot …
Je ne peux que vous inviter à visiter le site des concepteurs pour découvrir toute l’ingéniosité des équipes d’Aldébaran : www.aldebaran-robotics.fr

Une réponse sur “Nao le robot se dévoile un peu plus”

  1. bonjour,
    je suis de l’oeil Aldabaran et Gostaï depuis un an environ et ai eu la chance de faire un stage au labo de robotique de l’Ensta qui abrite Gostaï..
    une petite précision: Urbi ne se cantonne pas aux systèmes linux mais tourne sur la plupart des systèmes, y compris des “temps réels”…
    c’est d’ailleurs un des points fondateurs de la démarche Gostaï (concepteur d’Urbi): l’universalité!!
    c’est aussi ce qui le différencie de son seul concurrent sérieux actuellement, un certain Microsoft…
    pour plus d’info voir http://www.gostai.com (le futur microsoft de la robotique, 100% français???)
    merci pour ce blog que je découvre et trouve très bon !
    a bientôt donc..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *