Anki tire sa révérence

La société américaine Anki ferme ses portes aujourd’hui et c’est une bien mauvaise nouvelle pour le domaine de la robotique ludique.

Je me souviens avoir découvert cette entreprise et ses circuits de voiture très innovant lors d’une keynote d’Apple pour vanter le fonctionnement du Bluetooth sur les iPhones.

Tous leurs produits, 3 principaux en tout, ont vraiment été des réussites technologiques et des innovations qui m’ont marqué.

Anki Drive proposait une vrai rupture dans les circuits de course radiocommandés en permettant une liberté sur le circuit (en commandant la voiture depuis son smartphone, en doublant quand on veut et en créant des dégâts virtuels à ses adversaires) et aussi de pouvoir jouer physiquement face à une IA !

Les premiers produits d’Anki ont eu du mal à être commercialisés hors des Etats-Unis et du Canada mais ce fur un réel plaisir de pouvoir faire des courses avec l’Anki Overdrive qui apportait la modularité à la première version d’Anki Drive.

L’arrivée de Cozmo a été une surprise et j’en ai acheté deux pour des cadeaux de Noël et ils ont beaucoup plu me semble-t-il.

Ce petit robot était vraiment marrant, intelligent, réactif et avec son propre caractère ; malheureusement il ne créait pas d’effet « Waouh » au premier abord car trop petit je pense mais dès qu’on le prenait en main et que l’on jouai avec on était forcément conquis. En plus la plupart des produits disposaient d’un SDK ce qui, pour le technomaniac, que je suis est un plus lors de l’achat d’un produit (j’ai d’ailleurs programmé les voitures Anki Overdrive).

Ce n’est vraiment pas facile de survivre dans le monde de la high-tech de niche !

Avec la disparition de la société Anki, les applications mobiles indispensables pour faire fonctionner les applications risquent de disparaître elles-aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *