Avis sur l'enceinte connectée Sonos One


L’enceinte connectée Sonos répond à mes attentes à la fois en terme d’écoute de musique mais aussi d’assistant vocal puisqu’elle intègre Alexa et ses nombreuses “Skills”.
La qualité sonore met bien en valeur la musique et les basses ressortent suffisamment bien pour reproduire encore plus fidèlement les morceaux dynamiques.
L’installation se révèle très facile grâce à l’application mobile surtout si on possède déjà un autre produit.
Bien entendu de nombreux services de streaming musicaux sont disponibles (Spotify, Deezer …) mais aussi Apple Music ce qui est plutôt rare pour le moment car Apple souhaite privilégier ses propres produits. L’enceinte doit être connectée à Internet par Wifi ou bien par Ethernet ce qui est un vrai plus pour la qualité de service.
L’application mobile Sonos offre la possibilité de procéder à de nombreux réglages, de mettre en favoris des Playlists ou de diffuser la musique en multiroom ce que j’apprécie particulièrement.
La présence d’Alexa dans l’enceinte est un véritable plus car, en plus de répondre à des questions divers et variées, il est aussi possible de commander des éléments de la maison (lumière Philips Hue, prises …) ; il est existe de plus en plus de produits domotiques compatibles avec Alexa donc l’enceinte devient aussi un élément de contrôle de la maison.
On peut facilement installer d’autres enceintes dans d’autres pièces ou bien les faire fonctionner avec un Sonos Beam pour obtenir un home cinéma.

L'orgasme du développeur


Tout développeur expérimenté le sait : on a pas toujours le loisir de créer une application de A à Z d’en faire son bébé rien qu’à soi et de la voir grandir… Non souvent on doit récupérer et maintenir un logiciel qui est passé entre plusieurs mains et dont, au final, on ne connait pas grand chose mais pour lequel il faut résoudre un bogue bloquant et urgent … Et c’est justement ce qui m’est arrivé dernièrement et qui est l’objet de ce billet.
Ainsi on m’a demandé de corriger une application iOS qui dialogue avec un boîtier en Bluetooth Low Energy ; l’application est assez conséquente mais je connais iOS, l’Objective-C, le Swift (un peu) et le Bluetooth (j’ai eu l’occasion de mener plusieurs projets autour de cette technologie fort pratique) donc cela ne m’effraie pas plus que cela. Me voilà donc devant gérer cet ensemble et comprendre pourquoi le boitier ne se reconnecte pas de manière fiable lorsque l’application iOS est en background (arrière-plan) alors tout se passe bien si l’application est en foreground (premier plan).
J’essaie de nombreuses solutions mais je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi je ne reçois pas un message essentiel du système ! Qu’est-ce que je fait ou ne fait pas en amont pour que cet indispensable message ne me parvienne pas ?
Et là commence le doute ! En fait plus pour mes responsables que pour moi : je sais que je vais trouver le problème mais je ne sais pas dire quand et cela est dur à entendre et à communiquer au client … Mais au final c’est passionnant parce qu’il y a un challenge à relever et j’aime cela mais ce n’est pas au goût de tout le monde et bien entendu je suis le coupable tout désigné (limite incapable) … On va chercher des conseils à droite et à gauche et on m’incite à les suivre ; je le fais malgré moi car je ne comprends pas comment cela va me faire parvenir le message qui me manque … Toujours pas de solution, alors on trace, on met des logs, on me demande si j’ai vraiment fait ce que l’on m’a demandé (suggérer très fortement) laissant entendre que si j’avais appliqué les conseils prodigués cela aurait du fonctionner … De là à ce que l’on insinue que je mente ce n’est vraiment pas très loin …
La pression monte mais je prends néanmoins la semaine de vacances que j’avais posé … Cela continue à m’obséder pendant mes vacances alors je prends des initiatives (au moins je ne devrais pas me justifier car c’est sur mes vacances) et j’achète un sniffer qui va me permettre de voir ce qui se passe au bas niveau et comparer avec un autre type de boitier qui lui fonctionne … Je configure tout cela pendant mes vacances et on me laisse faire l’utiliser à mon retour de vacances pour continuer à investiguer …
Et là la source du problème finit par m’apparaitre ! Je me sens comme le Terminator dans Terminator 3 qui est à la recherche de cibles secondaires et qui découvre le sang de la cible ultra-prioritaire : John Connor ! Je manque de crier lorsque je m’en aperçois, l’orgasme est réellement tout proche, cet orgasme du développeur inversement proportionnel à la confiance que l’on m’accordait … Néanmoins il ne faut pas crier victoire trop vite : il faut tester encore et encore, comprendre pourquoi ce qui manque est la source du problème …
Comme je le soupçonnais mais je n’osais pas le dire : c’est le boitier et non l’application qui était en cause mais on m’accordait tellement peu de crédits qui fallait le prouver noir sur blanc et sans aucun doute …
Le boitier a été mis à jour et le problème a été définitivement résolu mais je ne suis pas prêt d’oublier comment j’y suis arrivé ni les difficiles moments passés … On aurait du fêter cela mais ce n’était pas à moi de le faire et j’attends toujours …

Immersion va proposer des locations de salles de réalité virtuelle

immersion-vrbnb
A partir du 14 Mars 2017, la société Immersion (spécialisée dans les interfaces innovantes et notamment la 3D) va permettre aux professionnels de louer des salles complètes dédiées à la réalité virtuelle.
Au travers de sa filiale VR Bnb, en plus des équipements nécessaires, les logiciels et l’accompagnement adéquats seront fournis pour que les professionnels puissent se concentrer sur les usages de la réalité virtuelle associés à leurs métiers.
Que ce soit pour un salon ou un show-room dédié, l’utilsation de la réalité virtuelle peut permettre au public de mieux se projeter dans un univers spécifique et de réellement s’immerger dans l’expérience qui est proposée, encore faut-il qu’elle soit pertinente, optimisée et utilisée à bon escient … Concernant ces derniers points, le savoir faire de la société Immersion sera primordial pour concevoir une expérience à la hauteur des attentes des professionnels.
Il faudra attendre mi-Mars pour avoir de plus ample informations.
Plus d’informations : http://www.vr-bnb.com/

Le LoRa IoT Challenge

lora_iot_challenge_48_heures_pour_realiser_un_objet_ou_un_service_connecte_base_sur_la_technologie_lorar
Les 17 et 18 Janvier va se tenir dans les locaux de l’Usine IO le premier LoRa IoT Challenge organisé par de grands groupes intéressés par des usages innovants des objets connectés utilisant notamment les réseaux LoRa.
Les réseaux LoRa (ou équivalent du type SigFox) sont particulièrement destinés au monde des objets connectés car il sont capables de relayer des informations sur plusieurs dizaines de km sans avoir besoin d’antennes importantes (c’est très loin de l’infrastructure nécessaire à un réseau de téléphonie mobile).
La bande passante est bien entendue partagée mais les émissions ne peuvent se faire qu’à certains moments, il n’y a donc pas de temps réel ou de grands transferts de paquets mais il est possible de recevoir ou envoyer des messages courts ; ce genre de communication bidirectionnelle est suffisante pour envoyer des données de température, des changements d’état ou de position.
Trois grands sujets seront proposés pour ce challenge (dont la soirée de lancement a eu lieu mi-Décembre) : smart-agri, smart-cities et smart-mobility.
Des webinars ont eu lieu pendant les deux premières semaines de Janvier pour présenter aux participants les kits LoRa qui seront mis à leur disposition pendant les deux jours du hackathon.
J’aurais du y participer mais le planning est un peu chargé en ce moment … Je vais néanmoins suivre les créations des équipes qui vont relever le défi (il y en a plus de 25 …
Plus d’informations : LoRa Challenge

Des trains Lego commandés par Arduino

nxshield-m-pour-arduino-mega-ou-android-adk
L’arduino et les Legos ne peuvent qu’aller bien ensemble ; du moins c’est mon avis et c’est pourquoi j’ai acheté un shield NXT pour l’Arduino Mega ADK (voir photo ci-dessus) et cela fonctionne plutôt bien … On peut ainsi commander des moteurs de Lego NXT ou bien recevoir des informations des capteurs et utiliser un programme Arduino pour gérer cet ensemble ; avec la facilité de construction des Legos et la modularité de la plateforme Arduino, cela enrichit fortement l’expérience.
Mais d’autres ont eu l’idée de hacker la télécommande infrarouge des Lego Power Functions pour envoyer des commandes à partir de leds reliée à un Arduino ; c’est ingénieux et permet de facilement commander des trains en Lego.
En tout cas j’adore et il faut que je réfléchisse comment utiliser un tel mécanisme pour animer mes Legos Mindstorms (pour les mettre en valeur j’ai déjà utilisé des leds NeoPixel).
Ci-dessous une vidéo d’explication (en anglais) :

Une animation par smartphones dans un stade signée Light4Events

Light4Events Match rugby
(Crédits photo : le Mayol’s club)
Lors du match de rugby opposant le Rugby Club de Toulon au Racing 92 qui s’est déroulé lors de la 15ème journée de TOP 14, les possesseurs de smartphones iPhone et  Android pouvaient participer à des animations dans le stade grâce à l’application Light4Events.
Cette animation fait la démonstration d’une utilisation intelligente et innovante des smartphones lors de grands événements (pas seulement pour twitter ..) ; le public peut ainsi participer au spectacle et ne plus être seulement spectateur ou supporter ; évidemment cela rend beaucoup mieux la nuit et il faut une communication adaptée pour que le public télécharge et utilise l’application au bon moment.
twitter_mayols-club-1
(Crédits photo : le Mayol’s club)
Mise à jour le 18 Janvier 2016 :
Après avoir échangé sur Twitter et sur Skype avec l’un des passionnés représentant de Light4Events, j’ai pu en découvrir plus concernant ce service gratuit et innovant pour les spectateurs. Ainsi si la principale vocation de l’application concerne des animations innovantes et recherchant l’effet « Waouh », il y a vraiment un intérêt pour le spectateur qui interagit et n’est donc plus passif.
J’ai eu la possibilité d’avoir une démonstration en direct des fonctionnalités de l’application et c’est réellement très réactif et transforme temporairement le smartphone.
Les contenus envoyés en direct pendant ou avant l’événement peuvent être de différents types :

  • des couleurs avec des animations
  • des images
  • du contenu web interactif
  • des sons

Il est aussi possible pour les utilisateurs de répondre à des questions rapidement à la fin de l’événement ; les statistiques des réponses pouvant alors être diffusés sur grand écran lorsque suffisamment de réponses auront été reçues.
Cette application est déjà utilisé lors de concerts à Paris lors de match de volley-ball et prochainement lors d’un Opéra où le public pourra intervenir sur le déroulé pour une expérience réellement innovante.
Je vous invite à aller sur le site de Light4Events  pour avoir de plus amples informations et regarder aussi la chaîne Youtube.
Pour voir la vidéo à 360° : https://youtu.be/nUYETptncIg
Le lien vers l’application Android : Android Google Play
Le lien vers l’application iOS : App Store Apple
 

Drones 2017, hors-série n°1 de Planète Robots, première lecture de l'année

Drones 2047, Hors série numéro 1 de Planète Robots
C’est le 31 Décembre que j’ai enfin réussi à acheter le premier Hors Série du magazine Planète Robots ; victime de son succès et traitant d’un sujet intéressant et d’actualité, il ne fut pas facile à trouver.
Intitulé Drones 2017, il contient énormément d’informations intéressantes que vous souhaitiez acquérir un drone ou non … Connaissant une très forte croissance ces dernières années, les quad rotors prennent peu à peu leur envol dans de nombreux secteurs notamment à la télévision ; ainsi si vous vous demandez comment certains angles de vue sont réalisés lors d’événements sportifs, vous constaterez certainement que des vidéos proviennent de drones.
Cerise sur le gâteau : vous pourrez y lire deux articles dont je suis l’auteur.
Bonne lecture à toutes et à tous et bon pilotage  …
Plus d’informations : http://www.planeterobots.com/
 

Un atelier créatif sur le thème du son lors des Transmusicales 2016


transmusicales-2016

A l’occasion des Transmusicales 2016, un atelier créatif intitulé « Démonte le son » se tiendra pendant une durée de 5H et se terminera par une restitution publique au 4Bis.
Il y a aura pas mal de matériel que les makers ont l’habitude d’utiliser : les incontournables Arduino et Raspberry Pi mais aussi des Kinect 360, des vidéoprojecteurs …
Rien qu’avec la Kinect 360 il y a de quoi s’amuser pour créer de la musique avec des mouvements virtuels mais il ne faut pas arriver à cet événement sans avoir déjà installé et manipulé le SDK sinon le temps manquera !
Pour les passionnés de musique qui sont déjà familiers avec le code et les Arduinos, c’est un exercice que je recommande fortement, c’est réellement très instructif …
Je ne sais pas si on peut amener ses propres outils (au moins son casque sinon le niveau sonore sera rapidement beaucoup trop élevé).
Si vous souhaitez y participer, je vous conseille fortement de bien préparer l’événement car pour faire une démo, 5 heures c’est très très court sachant qu’il faut constituer les équipes, trouver une idée qui plaise à toute l’équipe et la mettre en oeuvre pour en faire la démonstration en public (attention la Kinect est un formidable outil mais très capricieuse sur scène avec les projecteurs qui produisent beaucoup d’infrarouges ! Pour l’utiliser il faut bien maîtriser l’environnement lumineux !)
Plus d’informations : Démonte le son
 

Casque HTC Vive : installation des lighthouses

HTC Vive Setup Lighthouse
Trouvant enfin le temps de déballer et installer mon HTC Vive réçu à Paris lors de l’opération Ambassadeurs HTC Vive organisé par HTC et Demooz, j’ai commencé par installer les Lighthouses. Ces deux modules permettent notamment au casque de réalité virtuelle de HTC de se démarquer en offrant un déplacement dans la pièce à l’aide du tracking de l’utilisateur.
Ainsi avec le HTC Vice, au contraire de ses concurrents on peut jouer debout et personnellement j’adore cela !
Je sera amené à déplacer régulièrement mon installation pour aller faire des démonstrations en public à Rennes, aussi j’ai choisi de monter les lighthouses sur des tripods afin de facilement les déplacer (la première photo montre le tripod plié, la deuxième ci-dessous déplié).

Plus d’informations :  http://www.vive.com/us/setup/

Amazon organise un webinar consacré à l'IoT

aws-webinar-iot
Amazon, au travers de sa plateforme AWS, propose de très nombreux outils pour le Cloud en général et c’est tout naturellement qu’un service nommé AWS IOT dédié a vue le jour pour communiquer avec les objets connectés.
Une fois les objets reliés au Cloud d’Amazon, ils peuvent aussi utiliser les autres services proposés pour enregistrer des données, envoyer des notifications push ou mettre à jour un site web … Ces outils ont l’avantage d’offrir des solutions clés en main aux fabricants qui peuvent se concentrer sur leur coeur de métier.
Le principe de fonctionnement est basé sur des canaux de communication que les objets peuvent écouter (souscription) ou bien sur lesquels ils peuvent écrire (publication).
Personnellement j’avais utilisé AWS IOT pour mon projet Family Board (voir http://technomaniac.blog.lemonde.fr/2016/02/01/family-board-mon-projet-pour-le-concours-aws-iot/ ) et j’avais trouvé cela assez puissant et sécurisé ; la partie dédié aux certificats n’est pas très simple mais c’est un passage quasi-obligatoire …
Il y a aussi le 17 Novembre 2016 dans une hôtel à Paris, un événement liant le Big Data et les objets connectés, deux sujets très à la mode et fortement liés  : http://smartthingsclub.jimdo.com/prochain-club/
Plus d’informations et pour vous enregistrer (en anglais) : https://www.brighttalk.com/webcast/9019/229027