L'orgasme du développeur


Tout développeur expérimenté le sait : on a pas toujours le loisir de créer une application de A à Z d’en faire son bébé rien qu’à soi et de la voir grandir… Non souvent on doit récupérer et maintenir un logiciel qui est passé entre plusieurs mains et dont, au final, on ne connait pas grand chose mais pour lequel il faut résoudre un bogue bloquant et urgent … Et c’est justement ce qui m’est arrivé dernièrement et qui est l’objet de ce billet.
Ainsi on m’a demandé de corriger une application iOS qui dialogue avec un boîtier en Bluetooth Low Energy ; l’application est assez conséquente mais je connais iOS, l’Objective-C, le Swift (un peu) et le Bluetooth (j’ai eu l’occasion de mener plusieurs projets autour de cette technologie fort pratique) donc cela ne m’effraie pas plus que cela. Me voilà donc devant gérer cet ensemble et comprendre pourquoi le boitier ne se reconnecte pas de manière fiable lorsque l’application iOS est en background (arrière-plan) alors tout se passe bien si l’application est en foreground (premier plan).
J’essaie de nombreuses solutions mais je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi je ne reçois pas un message essentiel du système ! Qu’est-ce que je fait ou ne fait pas en amont pour que cet indispensable message ne me parvienne pas ?
Et là commence le doute ! En fait plus pour mes responsables que pour moi : je sais que je vais trouver le problème mais je ne sais pas dire quand et cela est dur à entendre et à communiquer au client … Mais au final c’est passionnant parce qu’il y a un challenge à relever et j’aime cela mais ce n’est pas au goût de tout le monde et bien entendu je suis le coupable tout désigné (limite incapable) … On va chercher des conseils à droite et à gauche et on m’incite à les suivre ; je le fais malgré moi car je ne comprends pas comment cela va me faire parvenir le message qui me manque … Toujours pas de solution, alors on trace, on met des logs, on me demande si j’ai vraiment fait ce que l’on m’a demandé (suggérer très fortement) laissant entendre que si j’avais appliqué les conseils prodigués cela aurait du fonctionner … De là à ce que l’on insinue que je mente ce n’est vraiment pas très loin …
La pression monte mais je prends néanmoins la semaine de vacances que j’avais posé … Cela continue à m’obséder pendant mes vacances alors je prends des initiatives (au moins je ne devrais pas me justifier car c’est sur mes vacances) et j’achète un sniffer qui va me permettre de voir ce qui se passe au bas niveau et comparer avec un autre type de boitier qui lui fonctionne … Je configure tout cela pendant mes vacances et on me laisse faire l’utiliser à mon retour de vacances pour continuer à investiguer …
Et là la source du problème finit par m’apparaitre ! Je me sens comme le Terminator dans Terminator 3 qui est à la recherche de cibles secondaires et qui découvre le sang de la cible ultra-prioritaire : John Connor ! Je manque de crier lorsque je m’en aperçois, l’orgasme est réellement tout proche, cet orgasme du développeur inversement proportionnel à la confiance que l’on m’accordait … Néanmoins il ne faut pas crier victoire trop vite : il faut tester encore et encore, comprendre pourquoi ce qui manque est la source du problème …
Comme je le soupçonnais mais je n’osais pas le dire : c’est le boitier et non l’application qui était en cause mais on m’accordait tellement peu de crédits qui fallait le prouver noir sur blanc et sans aucun doute …
Le boitier a été mis à jour et le problème a été définitivement résolu mais je ne suis pas prêt d’oublier comment j’y suis arrivé ni les difficiles moments passés … On aurait du fêter cela mais ce n’était pas à moi de le faire et j’attends toujours …

Le LoRa IoT Challenge

lora_iot_challenge_48_heures_pour_realiser_un_objet_ou_un_service_connecte_base_sur_la_technologie_lorar
Les 17 et 18 Janvier va se tenir dans les locaux de l’Usine IO le premier LoRa IoT Challenge organisé par de grands groupes intéressés par des usages innovants des objets connectés utilisant notamment les réseaux LoRa.
Les réseaux LoRa (ou équivalent du type SigFox) sont particulièrement destinés au monde des objets connectés car il sont capables de relayer des informations sur plusieurs dizaines de km sans avoir besoin d’antennes importantes (c’est très loin de l’infrastructure nécessaire à un réseau de téléphonie mobile).
La bande passante est bien entendue partagée mais les émissions ne peuvent se faire qu’à certains moments, il n’y a donc pas de temps réel ou de grands transferts de paquets mais il est possible de recevoir ou envoyer des messages courts ; ce genre de communication bidirectionnelle est suffisante pour envoyer des données de température, des changements d’état ou de position.
Trois grands sujets seront proposés pour ce challenge (dont la soirée de lancement a eu lieu mi-Décembre) : smart-agri, smart-cities et smart-mobility.
Des webinars ont eu lieu pendant les deux premières semaines de Janvier pour présenter aux participants les kits LoRa qui seront mis à leur disposition pendant les deux jours du hackathon.
J’aurais du y participer mais le planning est un peu chargé en ce moment … Je vais néanmoins suivre les créations des équipes qui vont relever le défi (il y en a plus de 25 …
Plus d’informations : LoRa Challenge

Wenow au CES 2017 pour sensibiliser à l'éco-conduite

img_0258
La société française Wenow propose aux entreprises et aux particuliers une solution innovante pour leur permettre de suivre la consommation de C02 de leur véhicule et de recevoir des conseils pour émettre moins de ce gaz et donc de moins polluer. Cette solution est composée d’un petit boitier que l’on branche dans sa voiture et d’une application mobile qui dialogue avec le boitier et l’utilisateur.
Cette société est actuellement présente au CES de Las Vegas et sensibilise les visiteurs à l’éco-conduite en utilisant un circuit de voiture (les spécialistes auront reconnus les Anki Overdrive) pour lequel l’objectif est de parcourir la plus grande distance avec un volume de carburant prédéfini.
Wenow CES
Pour parcourir la plus grande distance, il faut donc se montrer économe et utiliser les accélérations brutales avec parcimonie et cela sans oublier d’éviter les obstacles qui sont sur votre route … En étant économe, on va donc moins consommer, moins polluer et aller plus loin avec la même quantité de carburant, cela contribue à émettre moins de pollution …
Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur le site de Wenow : www.wenow.com vous y trouverez des détails complémentaires concernant l’éco-conduite.

Une île pour vitrine pour SolarCity

solarcity-tau-panneau-solaire
Ta’u est une île américaine située à plus de 4000 miles de la côte Ouest des Etats-Unis et dépend du ravitaillement par bateau pour la plupart de ses besoins énergétique (en Diesel notamment). Etant donné son ensoleillement toute l’année et son faible nombre d’habitants, les dirigeants de cette île isolée du Pacifique se sont tournés vers une solution à base de panneaux solaire de SolarCity et de batteries Powerpack de Tesla.
L’installation a été réalisée en un an et comporte plus de 5000 panneaux solaires et 60 batteries Powerpacks permettant de générer et stocker l’électricité afin d’éviter les rationnements et pénuries qui se produisaient lorsque les réserves de carburant étaient faibles.
Il est clair que c’est un territoire et un vitrine pour SolarCity (qui va fusionner avec Tesla) et les conditions quasi idéales sont remplies pour que le producteur de panneau solaire puisse en faire une publicité démontrant son utilité.
En plus cela permet de diminuer la production de CO2 car moins de carburant fossile est utilisé et les bateaux qui ravitaillent l’île non plus besoin d’être aussi chargé en carburant.
Avec une telle expérience, SolarCity pourra se positionner sur d’autres grands projets et acquérir de l’expérience en conditions réelles d’exploitation.
Ci-dessous la vidéo de l’installation (en anglais) :

Plus d’informations (en anglais) : http://blog.solarcity.com/island-in-the-sun/

Les pôles de compétitivité lancent des défis à l'Ouest

pole-de-compétitivité
 
 
 
 
 
 
 
Plusieurs pôles de compétitivité proposent des défis sur 3 thèmes principaux avec un financement pouvant aller jusqu’à 70 k€ :

  • THEMATIQUE SANTE
  • THEMATIQUE TERRITOIRE INTELLIGENT
  • THEMATIQUE DONNEES SATELLITAIRES

Pour ces défis, les projets soumis devront avoir une durée maximale de 9 mois pour permettre une mise sur le marché et une mise en exploitation rapides.
Les défis sont aussi portés par de grandes entreprises telles que Bouygues Energies et Services, Dassault Systèmes, Renault … ainsi que des organismes publics et des collectivités locales (Nantes notamment).
Avec l’engouement des objets connectés en ce moment et les plateformes de prototypages existant, il y a là de belles perspectives de réalisations avec du potentiel pour les expérimentations notamment autour de la ville intelligente et des capteurs embarqués …
Cette démarche s’inscrit dans les investissements d’avenir pour développer le territoire, son attractivité et son emploi.
Plus d’informations : http://www.images-et-reseaux.com/fr/les-appels-projets/challenge-pour-lacceleration-digital-de-louest

SpaceX, à la conquête de Mars ?

A005_C008_1221PL
Elon Musk, le milliardaire président de SpaceX et de Tesla, veut absolument rendre l’être humain multi-planétaire et il a un plan ! Il révèle aujourd’hui une partie de ce plan qui passe évidemment par l’utilisation des fusées conçues par SpaceX (pas par les voitures de Tesla).
Le 21ème siècle va-t-il repartir à la conquête de l’espace ?
Nous saurons bientôt si c’est le cas … Il faudra en tout cas que les futurs voyageurs soient patients ..
Pour regarder la vidéo en direct :

Plus d’informations : http://www.spacex.com/mars

La deuxième édition de Maison Mix aura lieu du 28 au 30 Avril 2016

2015-03 MaisonMix Rennes - 3934
La deuxième édition de Maison Mix se tiendra du 28 au 30 Avril 2016 à la Maison des Associations de Rennes. Contrairement à l’année dernière, il y a aura un thème pour orienter les participants : les nouveaux services à destination des seniors.
Maison Mix est un rendez-vous pour des personnes aux profils différents qui vont mixer leurs talents et leurs idées pour mettre en oeuvre un prototype … Organisé notamment par le LabFab de Rennes, l’association Bug et Rennes Métropole et avec le soutien d’Orange (qui avait fourni pas mal d’équipements et d’aide l’année dernière), c’est un événement enrichissant sur le plan humain et technique.
La première phase du prototypage commence quasiment toujours avec l’utilisation de post-it pour rassembler et trier les idées ; cette année encore  les participants ne devraient pas y échapper, cela occupe d’ailleurs une bonne partie de la première journée et ensuite il reste deux jours pour préparer les pitchs et le début de la création (qui est très souvent un objet connecté).
Je serai présent (en représentant de Mobizel, startup partenaire de l’événement) et j’y apporterai quelques uns des éléments avec lesquels je m’amuse ces derniers temps : leds Neopixel, matrice de leds, arduino, raspberry pi …
Comme l’an passé il y a fort à parier que les idées vont fuser …
Plus d’informations :  Maison Mix
 
 
 

Le petit frère du Segway

ninebot-mini-01 ninebot-mini-02
Si dans la famille des gyropodes, vous cherchez le petit frère, il vient de faire son apparition chez Ninebot (propriété de l’entreprise chinoise Xiaomi qui a racheté Segway). En effet le Ninenot mini vient de s’insérer dans la gamme des gyropodes du constructeur et ce nouveau moyen de déplacement personnel peut vous aider à parcourir 22 km à une vitesse pouvant approcher des 16 km/h.
Même son prix est mini puisqu’il est annoncé dans les 350 dollars et c’est sans doute un élément qui sera la clé de son futur succès, même si je ne pense pas que le Ninebot mini puisse être utilisé dans les déplacements quotidiens (mis à part de rares exceptions mais dans ce cas il y a fort à parier que la trottinette peut aussi être utilisée).
Je pense que ce genre de gyropode trouvera plus sa place dans les loisirs, par très loin des rollers, lorsque l’on veut s’amuser un peu sans trop se fatiguer et que l’environnement s’y prête bien …
Pour le moment aucune date de disponibilité ni de prix pour l’Europe ne sont annoncés mais je vais suivre cela de prêt …
La vidéo de présentation :

Une réalisation mixant écran dynamique, écran tactile et maquette

Je vous partage une vidéo intéressante qui illustre un projet d’une agence pour la DCNS.
Ce projet mixe intelligemment des écrans dynamique, une maquette et un écran tactile pour mette en valeur des réalisation de la DCNS. C’est très visuel, au premier abord on ne comprend pas tout de suite comment la DCNS intervient mais cela attire l’attention …

Podium interactif DCNS from Dymension on Vimeo.
 

Le gyropode Ninebot Elite, un concurrent très sérieux pour le Segway

Ninebot-Elite-specifications
J’adore les Segways et jusqu’à présent je trouvais les autres gyropodes encore loin d’être en mesure de concurrencer sérieusement le premier constructeur de gyropodes. Mais en découvrant le Ninebot Elite, je ne suis plus aussi sûr de mon point de vue pour plusieurs raisons :

  • Le design, proche du Segway est plus moderne même si le blanc peut se révéler plus salissant
  • Les effets de led sont bien pensés ainsi que la possibilité de modifier les couleurs des jantes
  • La possibilité de retirer la barre centrale et le poids de 23 Kg seulement rendent ce gyropode très facile à déplacer et insérer dans un coffre
  • Une application pour smartphone est disponible ce qui permet de le diriger sans être sur le gyropode ; une option permet d’ailleurs de charger son smartphone à partir d »un prise USB sur le Ninebot Elite
  • Le prix annoncé de 2900 € TTC (moins de 50 % du prix d’un segway) avec une disponibilité annoncée en mai-juin 2014

J’espère pouvoir l’essayer pour comparer avec un Segway …
Plus d’informations : Big Robots e-mobility
Une vidéo permettant de se rendre compte de son fonctionnement :