Microsoft Band et Microsoft Health : l'offensive de Microsoft dans la santé connectée

microsoft-band
 
Cela faisait plusieurs jours que la rumeur d’une annonce d’un bracelet connecté développé par Microsoft se répandait sur internet et cette rumeur s’est transformée en réalité.
Une réalité qui a pris forme en un bracelet connecté (Microsoft Band) assez proche du Samsung Gear Fit et un service de suivi de sa santé (Microsoft Health) ; c’est un nouveau concurrent dans les services de santé liés au « quantified self » après ceux d’Apple, de Samsung et de Google pour ne citer que les plus importants.
En ce qui concerne le nouveau bracelet Microsoft Band, il possède les caractéristiques définies comme essentielles pour ce genre de produit, à savoir :

  • la détection du rythme cardiaque, du nombre de pas, du nombre de calories brulées
  • des indicateurs sur votre qualité du sommeil
  • des notifications de réception d’email, de SMS, d’appels
  • l’indication de l’heure

Mais il possède aussi une interface avec Cortana qui lui permet d’interroger votre smartphone sous Windows Phone 8.1 pour obtenir des réponses vocales ou prendre des notes.
Une des différence notable avec les principaux bracelets concurrents est qu’il se connecte aussi bien à un iPhone, un smartphone Androïd ou Windows Phone là où les autres cherchent à restreindre l’utilisation de ce genre de périphérique à leur propre écosystème.
Le bracelet sera disponible sous quelques jours aux Etats-Unis pour un prix de 199 $ ; aucune date n’est annoncé pour les autres pays …
Il n’est pas non plus indiqué si un kit de développement sera disponible pour permettre aux développeurs tels que moi de créer et d’ajouter leurs propres applications.
Plus d’informations : Microsoft Band

Deuxième hackaton Nao à la Cité des Sciences

Nao
 
L’actualité autour de Nao est plutôt riche en ce moment aussi du 24 au 26 Octobre avait lieu le deuxième hackaton Nao à la Cité des Sciences. Je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre mais j’ai suivi sur Twitter (#HackatonNAO) et de suivre ainsi les différentes propositions de programme lié à ce fabuleux robot sur le thème « Mon robot  et moi, à la folie, pas du tout ?  » .
Avec un thème sujet, il est évident que Nao n’allait pas tarder à se transformer en poète ou en conteur … Parme les différentes réalisations une idée s’est illustrée avec la connexion à un Rasberry Py ce qui se révèle avec original …
J’espère qu’un jour j’aurai l’occasion de participer à un de ces hackaton mais j’ai toujours peur de me laisser entraîner dans des nuits blanches de développement …
Plus d’informations : Cité des Sciences
 

Présentation de Nao pour Caen FrenchTech Day

photo 5
Dans le cadre de l’événement « Caen FrenchTech Day », j’ai présenté Nao dans un amphi-théâtre à une cinquantaine de personnes venues aussi découvrir le robot « Poppy » de l’INRIA (voir la photo ci-dessus) ainsi qu’un programme d’intelligence artificielle de l’équipe MAD du laboratoire GREYC de Caen.
C’était la deuxième fois en une semaine que je venais présenter Nao à Caen car j’avais participé activement à la soirée des Club CCI Territoires où Nao jouait les présentateurs devant 200 chefs d’entreprise et n’a pas manqué de faire des démonstrations de ses étonnantes capacités.
Lors de cette conférence du 22 Octobre 2014, j’ai abordé différents aspects de Nao notamment ses caractéristiques et ce qui en fait un des robots humanoïdes à destination du grand public les plus évolués ; j’ai expliqué les avantages et inconvénients de sa forme humanoïde ainsi que sa participation à la RoboCup ; enfin j’ai parlé de l’avenir avec sa grande soeur (Pepper) et son grand frère (Roméo) ainsi que sur un sujet ouvert lié à l’éthique et sur la possibilité qu’un jour les robots implémentent les 3 lois de la robotique du bon docteur Asimov ….
Ce fut très enrichissant même si il a fallu, pour tenir les 20 minutes qui m’étaient réservées, passer sous silence nombre d’informations très intéressantes… Il y a eu à la fin quelques questions intéressantes du public notamment pour interroger les 3 intervenants sur la possibilité que les robots soient un jour plus intelligents que les humains. Personnellement j’ai répondu qu’ils ne pourront pas s’adapter à toutes les situations mais auront accès à une base de connaissance grâce à Internet beaucoup plus grandes (comme les assistants Siri et Cortana font sur nos smartphones en fait).
Il y avait aussi un espace d’exposition où on pouvait voir quelques robots dont Aria qui est un robot humanoïde à taille humaine ; je ne crois pas qu’elle était en mesure de se déplacer mais ses attitudes étaient intéressantes.
Ci-dessous une photo d’Aria :
photo 4
Plus d’informations : Relais d’sciences